1 an de vécu..

Un an en Grèce, pour la mémoire.. petite fenêtre sur une aventure d'Erasmus dans un pays canon.

17 juillet 2007

Un weekend dans les Sporades..


Last trip, organisé par missa de A à Z en fait.
partis ce vendredi 13 en ferry depuis Thessalonique, vers les îles Sporades donc, dernier archipel qui me restait à explorer..
(à l'exception du Dodécannèse toutefois, au sud de la Turquie, mais un peu loin ^^)

tout pour passer un excellent weekend, avec dans l'idée de découvrir les 2 plus jolies îles du collier ; Skopelos d'abord, puis Skiathos, la plus touristique.


J'hésitais à la base entre le plan couple tranquillou avec Jenny et le weekend entre potes, avec Alex et Frankie ; et puis finalement, incapable de trancher, j'ai emmené tout le monde sur l'porte-bagages. Les 2 meilleurs copines de Jenny – Dorina et Katerina – sont venues aussi avec nous, on est donc parti à 6 au final.

J'avais délibérément choisi de partir de Thessalonique en ferry, plutôt que de rejoindre Volos en voiture et embarquer de là-bàs pour les Sporades, ou bien prendre l'avion avec les liaisons intérieures à bas prix. Les trajets en bateau sur la mer Egée, où l'on farniente sur le pont supérieur jusqu'au coucher de soleil, c'est toujours un bonheur privilégié, pas question de s'en priver.

Départ dans l'aprèmidi, et moment qu'on est pas prêt d'oublier. Après avoir vécu une année sur Thessalonique, c'était la première fois qu'on pouvait admirer la ville depuis la mer.. super. (je m'étais déjà éloigné des rivages en contemplant la ville avec les party-boats, mais c'était de nuit, plus brièvement..)

vue_de_thessalonique_1     vue_de_thessalonique_2    vue_de_thessalonique_3

vue_de_thessalonique_4     vue_de_thessalonique_5    vue_de_thessalonique_6


là, on s'est régalés. Tout en longueur, autour de cette baie en forme de fer à cheval, tassée contre le golfe par les collines alentours, la capitale macédonienne ne nous avait jamais paru aussi belle. Transfigurée par l'intensité des rayons du soleil, elle paraissait toute blanche, plus méditerrannéenne que jamais, et ondulait au dessus de la ligne des flots..

le trajet, le long des côtes de Thessalie, un pti bonheur. Pour maintes raisons, perso et collectives, un des grands moments de l'année. Après s'être collés quelques bambous dans l'buffet dès le début de la traversée, on a plané tout le long, allongés sur le pont, solos, dans un bain de soleil..

mortel. Pas possible de kiffer autant une traversée en bateau.

Du trip de haut niveau lol, avec les mouettes qui planaient autant que nous dans les turbulences du vent, des discussions mémorables^^, et autres instants de plaisir transgressif qu'il est.. impossible de narrer.

7_travers_e        8_travers_e        9_travers_e


Arrivée à Skopelos à la nuit tombée. Avec les gars, on se met en quête d'un bon plan logement tandis que les nanas restent au café. Après une tite demi-heure, bingo, une super pension avec 3 chambres sur le front de mer, prix cadeau, avec un patio au milieu, parfait pour se poser à la fraiche..


samedi matin, tit déj' en bas, puis rapide visite des curiosités de l'île, autour du port.

skopelos_10    skopelos_11    skopelos_12

Une fois n'est pas coutume, on s'est pas amusé à retourner le truc en profondeur, faire le tour de l'île et aller photographier le dernier clocher orthodoxe du coin : on l'a joué à la grec, total siga siga, du lard pendant des heures.

On s'est trouvé une terrasse fabuleuse, au dessus du port, avec une vue imprenable et une ambiance des plus douces, on s'est commandé des jus de fruits glacés, et on s'est posés.
Affalés quoi. La paille dans la bouche et les orteils en éventail, lazybones, à la cool. Toute l'aprèmidi, à refaire le monde.

skopelos_13        skopelos_14        skopelos_15

Et quand on est redescendu sur le port, on a rien trouvé à faire que de se trouver.. une terrasse.

Posés à nouveau. Jusqu'au soir, au moment de prendre le ferry pour Skiathos.


Skopelos, l'île des vacances totales. Journée zen, terriblement appréciée.

skopelos_16        skopelos_17        skopelos_18


Le bateau pour Skiathos fait d'abord un détour par Alonissos, plus à l'Est de l'archipel. Lueurs crépusculaires, tableaux irréels de ces atolls silencieux perdus au coeur de l'Egée, qu'on croise dans l'obscurité..

                   19_en_mer                21_en_mer

quasi seuls sur le bateau, bien trippant encore. L'occasion de se tester sur quelques tractions ou un peu de gym aussi..

débarquement dans la nuit à Skiathos, dont le port déborde d'animation. Excellente impression d'emblée. Un petit St-Trop' en été, parait-il. Joli. Beaucoup d'anglais, des tavernes pleines de monde jusque tard dans la nuit, des ruelles propres et fleuries..

22_skiathos    23_skiathos    24_skiathos

Après une bonne heure de démarchage avec les mecs question accomodation, on trouve la perle rare, un grand appart' tout équipé, 3 chambres avec balcon, 2 salles de bains, coin cuisine et tout.. négocié pour 200 euros les 2 nuits, ce qui à 6, nous ramène à la modique somme de 16 euros chacun par nuit. En haute saison, de ce standing, c'est d'la boulette.


Alors Skiathos, d'office, c'était le panard. 2 jours fabuleux, vacances de rêve.

Pendant que les filles sont parties à la plage le dimanche, on s'est loué un quad' avec les gars pour la journée. Au début ils renâclaient un peu, 30 euros jusqu'à 20h, pas trop chauds, j'ai dû insister lourdement pour les embarquer dessus.. puis une fois lancés, limite ils m'ont remercié à genoux d'avoir poussé le truc. Le pied !!! on s'est jamais autant gavés. A trois sur un putain de bon gros quad', (300 cm3 quand même, autant dire qu'il avait la patate, lol), à envoyer plein gaz' sur une île de rêve.. extase totale, plusieurs heures durant.

25_quad        26_quad        27_quad


Le cadre, à Skiathos, est vraiment magnifique. Peut-être la plus belle île niveau nature qu'il m'ait été donné de voir, au delà des perles qu'on a pu admirer dans les Cyclades de ce point de vue.
Dans l'année, je me souviens d'un poster de Skiathos dans l'appart de Pauline, à côté du frigo, qui nous avait tapé dans l'oeil chaque fois.. et ben en vrai, c'est encore plus démentiel.

37        38        39


On s'est fait le tour de l'île, visité du monastère, silloné des chemins, on est monté sur les hauteurs, on a poussé à la pointe jusqu'aux vestiges des fortifications vénitiennes, dans un cadre de rêve..

28    29    30

31    32    33

34    35    36


en fin de journée, on rejoint les poulettes à la plage pour savourer des bons moments sur la plus belle étendue de sable de l'île, la plage de Koukounariès, l'une des plus jolies de Grèce..

40    41    42

taverna le soir, puis nuit blanche again..

fantastique weekend, trop choukar Skiathos.

43        44        45


Lundi matin, on s'attrape le ferry de bonne heure pour remonter à Thessa.. on s'étend lascivement sur le pont, c'est parti pour quelques heures de coma chaleureux, en plein soleil, 38°.. en mode débranché, sourire béat, après un weekend canon. Dans ces moments, tu peux même pas désirer un seul truc au monde ; t'as tout ce qui te faut, t'es bien, y'a rien à dire, et on savoure en paix.

Posté par p4pi à 16:14 - voyages voyages - Permalien [#]