1 an de vécu..

Un an en Grèce, pour la mémoire.. petite fenêtre sur une aventure d'Erasmus dans un pays canon.

24 février 2007

La journée sur Athènes..


L'aprèmidi, je file à l'office du tourisme, je repars avec un max de doc' en français, et je me mets à bâchoter tout ça. Je prend conscience très vite qu'Athènes recèle de trucs à voir, et qu'il faudra que je revienne passer du temps ici pour en profiter à fond. Du temps, j'en trouverais, mais je veux à tout prix éviter de 'bâcler' le truc en 2-3 jours, en ne voyant que l'essentiel des hauts-lieux touristiques ; plus je lis et j'apprend sur Athènes, plus j'aspire à appréhender la ville de façon la plus exhaustive possible. Or pour divers impératifs d'ordre pratique, on doit remonter sur Thess dans la nuit de mardi à mercredi.

Le soir, je flâne pépère dans le coeur de la capitale – place Syndagma, en façe du Parlement, puis au détour des ruelles de Plaka – et je me pose dans un bar qui retransmet le huitième entre Lille et Manchester. Rempli d'anglais et de.. Lensois, qui forcément, étaient pour Manchester lol.
Petite aparté : j'ai été frappé par le nombre de français croisés là-bàs. J'immagines que pourtant, février n'est pas la période touristique par excellence.. mais alors dans le centre d'Athènes plus que partout ailleurs à l'étranger, ça parle français à tous les coins de rue.


Première approche d'Athènes donc, de nuit, aux alentours des points névralgiques de la capitale.. belle impression.

1     2     3

4     5     6


Envie d'approfondir tout ça rapidement. Je me promets d'étudier sérieusement les guides en rentrant à Thessalonique, et de revenir bien organisé, dès que possible.

On pars donc d'Athènes dans la nuit vers 0:30, et on est à Thess avant 5:00.  Ceci dit, la route qui relie les deux plus grandes villes du pays est loin de l'image que je m'en faisais : non, c'est pas de l'autoroute tout le temps, et y'a même un certain nombre de passages une-voie. (!)

Posté par p4pi à 18:54 - voyages voyages - Permalien [#]